Le SDS en infographie

Par défaut

Le SDS de A à Z   

Le logiciel est partout. Serveur, stockage ou réseau, il n’existe plus un pan de l’infrastructure qui ne soit passé par la case « software-defined », au point que l’on parle aujourd’hui de « software-defined datacenter », voire même de « software-designed everything ». Mais toutes les couches du centre de données défini par logiciel n’en sont pas au même point. Alors que la virtualisation serveur est la norme depuis maintenant des années, la virtualisation du réseau prend plus de temps à se développer, notamment en raison d’une mise en œuvre plus complexe. Entre les deux, la virtualisation du stockage, ou software-defined storage (SDS) est en pleine explosion. En 2016, seules 10 % des entreprises affirmaient n’avoir aucun projet dans ce domaine. Utilisation, avantages, fonctionnalités, freins, on vous dit tout sur le SDS en infographie:

 

Share This...Buffer this pageShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePin on PinterestShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *