Extrasphere – Free Tool

Par défaut

Extrasphere est un outil gratuit pour vos environnements VMware ESXi 5.0+. Il vous permettra de réaliser des opérations d’administration pour vos machines virtuelles et ce même si vous utilisez la version gratuite (standalone) de VMware.

EXTRASPHERE

La solution Extrasphere permet de réaliser le déplacement d’une VM allumée d’un hôte ESXi à un autre hôte ESXi, sans la nécessité de disposer d’un vCenter Server. Idéal pour des hôtes ESXi autonomes, je pense notamment aux environnements DMZ ou ROBO (Branch Office Remote Office).

 

Les caractéristiques principales d’Extrasphere:

  • Migration des disques virtuels vers un autre datastore local et sur le même hôte ESXi sans interruption de la VM.
  • Migration des disques virtuels et le fichier de configuration de la VM (.vmx) vers un autre datastore local et sur le même hôte ESXi avec court temps d’arrêt de la VM. L’interruption est nécessaire uniquement pour suspendre / reprendre la VM à la fin du processus.
  • Migration des disques virtuels et du fichier de configuration de la VM (.vmx) entre deux hôtes ESXi avec un datastore partagé. Lors de la migration, la VM est suspendue et reprise à la fin du processus si l’hôte ESXi cible prend en charge le cpuinfo (CPU Flag) de l’hôte source; si ce n’est pas le cas, alors la VM est éteinte et rallumée.
  • Migration des disques virtuels et du fichier de configuration de la VM (.vmx) à travers deux hôtes ESXi sans datastore partagé. Cela se réalise par l’intermédiaire de l’appliance virtuelle Extrasphere « RESHARER » déployée sur l’hôte ESXi cible. La VM est suspendue, puis reprise à la fin du processus, si l’hôte ESXi cible prend en charge le cpuinfo (CPU Flag) de l’hôte source, si ce n’est pas le cas, alors la VM est éteinte et rallumée.

Pré-requis et limitations :

  • Les VMs migrées ne doivent pas avoir de snapshots – supprimez tous les snapshots de la VM avant la migration.
  • Les disques indépendants et les disques de type RDMp (mode compatibilité physique) ne sont pas pris en charge.
  • Les identifiants de l’utilisateur ‘root’ de l’hôte ESXi sont nécessaires pour établir une connexion SSH.
  • Le trafic SSH sortant doit être autorisé dans les paramètres du pare-feu de l’hôte ESXi cible pour la migration inter-hôte.

Vous pouvez télécharger EXTRASPHERE à partir du lien ci-dessous, n’oubliez pas de vérifier le Hash Sum !

 extrasphere_myvmworldhttp://www.extrasphere.ru/#!download/c1df1

Login/pass: root/welcome

 

Share This...Buffer this pageShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePin on PinterestShare on Facebook

Comprendre Storage vMotion sous vSphere 5.x

Par défaut

Storage vMotion

  • Storage vMotion est inclus dans toutes les versions de VMware vSphere (Standard, Enterprise et Enterprise +).http://www.vmware.com/fr/products/datacenter-virtualization/vsphere/compare-editions.html
     
     

    Pourquoi utiliser le Storage vMotion?

    Exécutez la migration à chaud des fichiers de disques de machines virtuelles au sein de baies de stockage et entre celles-ci, grâce à vSphere Storage vMotion. Déplacez les fichiers de disques de machines virtuelles, tout en maintenant la disponibilité du service et la pleine intégrité des transactions.

     

  • Simplification des migrations de baies et les mises à niveau du stockage
  • Optimisation dynamique des performances d’E/S de stockage
  • Gestion efficace des capacités du stockage

     

    Pré-requis

    • Les disques de machine virtuelle doivent être en mode permanent ou être des mappages de périphériques bruts (RDM). 
    • Les hôtes ESX doivent être configurés pour vMotion
    • L’hôte sur lequel la machine virtuelle est en cours d’exécution doit avoir accès à la fois aux Datastores source et cible. La migration des machines virtuelles pendant l’installation de VMware Tools n’est pas prise en charge

Quelles sont les limites?

Opérations Storage vMotion simultanées par Datastore : 8
Opérations Storage vMotion simultanées par hôte : 2

Le processus du Storage vMotion

  1. le processus du Storage vMotion est assez simple et pas aussi complexe que l’on pourrait s’attendre.
  2. Le répertoire de la machine virtuelle est copié par VPXA vers le Datastore de destination.
  3. Une machine virtuelle « fantôme » est démarrée sur le Datastore cible en utilisant les fichiers copiés précédemment.
  4. La machine virtuelle «fantôme» tourne au ralenti, en attendant que la copie des fichiers du disque de la machine virtuelle soit terminée.
  5. Storage vMotion permet au Driver « Miroir Storage vMotion » de mirrorer les écritures de blocs déjà copiées vers la destination.
  6. En un seul passage, une copie des fichiers du disque de la machine virtuelle est terminée vers le Datastore cible, tout en mirrorant les I/O.
  7. Storage vMotion provoque une rapide interruption et de reprise de la machine virtuelle (semblable à vMotion) pour transférer le fonctionnement de la machine virtuelle vers la machine virtuelle «fantômes» qui tourne au ralenti. 
  8. Après cette étape de « Fast Suspend & Resume » réalisée, l’ancien répertoire et fichiers du disque de la VM sont supprimés du Datastore source.

 

Ressources KB VMware

Share This...Buffer this pageShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePin on PinterestShare on Facebook