Interview de San Sentinel

Par défaut

Tout d’abord, et afin de mieux appréhender vos solutions, mon lectorat souhaiterait en savoir un peu plus sur vous. Qui vous êtes San Sentinel  ?

San Sentinel est un éditeur logiciel français (ISV, independent SaaS Vendor) spécialisé dans les solutions d’analyse et d’optimisation des infrastructure de stockage, membre d’Eurocloud.

logo-OFFICIEL-SANSENTINELNous avons développé une technologie « Sentinel Access Services » qui permet la collecte d’infrastructure informatique complexe, quel que soit leur lieu géographique, en quelques minutes. Pour résumer, cette technologie collecte les informations brutes, les classifie, les transforme en objets logiques et les met à disposition dans un DCIM (Data Center Infrastructure Management) accessible en SQL/WebServices.

Grâce à notre technologie, nous avons développé « Sentinel Navigator », une solution de SRM (Storage Ressources Management) qui offre aux utilisateurs, sans aucune installation et en quelques minutes, un véritable outil d’aide à la décision et de gestion des risques, notamment :

  • L’analyse des risques métiers (applications dont les serveurs ne sont pas en mode nominal).
  • L’analyse des économies réalisables/réalisées sur le stockage (volumétries résiduelles, perdues, inutilisées).
  • La gestion de la conformité (compliance) avec notamment les gestions de l’obsolescence du parc.
  • Le capacity planning, qui offre des prévisions clair sur l’état du stockage jusqu’à 12 mois.
  • Le refacturation immédiate des assets sur la base de règles simple et efficaces.

D’ou venez-vous ?

L’ensemble de nos équipes bénéficie d’une double expertise, technique par la connaissance du stockage et de ses applications depuis plusieurs années, mais également fonctionnelle par notre implication dans la réalisation de grands projets auprès de groupes du CAC 40. Cette double compétence a été un atout dans le démarrage de nos développements et nous permet aujourd’hui de nous différencier des autres solutions SRM du marché qui ont uniquement l’expérience du développement.

Mike UZAN

 

Mike Uzan :Fondateur, Président, responsable R&D, 15 ans d’expérience dans le stockage, précédemment responsable du stockage chez BNP Paribas CIB et au Support puis Architecte chez EMC France.

 

 

Photo _medaillon1Jeronimo Munoz: Directeur Général, responsable du développement marketing et commercial, 20 ans d’expérience en IT et particulièrement en stockage. A contribué au démarrage d’Apple en Europe puis « DSM » pour Sun pendant 10 ans. Il a participé avec succès à relancer AUSPEX en France, Regional Vice President pour EXANET, il a également contribué au développement de BlueArc en Europe du Sud.

 

 Photo _medaillon-2Shailendra Narayen :VP Product development, Ingénieur, diplômé INPT et ENSEEIH. Participe à la mise en œuvre de la standardisation et l’automatisation des processus de stockage de deux des plus grandes banques françaises.

 

Quel a été votre parcours ?

Après quatre ans de R&D nous avons abouti à une solution SaaS en totale rupture avec les solutions conventionnelles du marché du SRM.

Très loin de la première version du produit, nos différents échanges sur le terrain, que ce soit en Israel auprès d’investisseurs, après nos meeting avec Moshe Yanai (père du Symmetrix) ou suite aux différentes demandes des clients nous avons parcouru un très long chemin qui, je pense fait de notre produit la solution la plus en phase avec les besoins des utilisateurs. Nous avons tout revu à plusieurs reprises afin de  nous adapter aux contraintes des utilisateurs, de l’interface graphique, du modèle ou encore aux prix de nos services. Tout est pensé « End-user« .

Comment l’idée ainsi que l’envie de créer San Sentinel vous est-elle venue ?

ideeTout au long des différents projets chez nos clients ou chez les intégrateurs, j’ai pu me rendre compte que très peu d’utilisateurs maitrisaient réellement leur parc stockage. Très souvent, quand je démarrais une mission, je demandais : combien avez-vous de baies ? Combien en production ? Combien reste-t-il d’espace avant de devoir en racheter ? et ces questions restaient sans réponses…

Ces questions étaient traitées par une seule et unique personne dans l’entreprise qui, si elle n’était pas absente, mettait des semaines à produire manuellement via Excel dans la plupart du temps.

C’est tout naturellement que j’ai décidé d’adresser cette problématique, mais en partant du besoin client.

Comment s’organise aujourd’hui votre structure et quels sont les rôles et attributions de chacun ? 

Nous nous sommes structurés de manière à répondre au mieux aux attentes du marché et de nos clients :

  • R&D dirigé par Shailendra NARAYEN – Principal Developper. En charge de faire évoluer les API permettant de collecter les nouvelles technologies (Pure Storage, Violin Memory, Nutanix…). Ce pôle garantit la perpétuelle évolution du produit et le support toujours à jour des nouvelles technologies.
  • Le Business Marketing Channel (BMC) dirigé par Jeronimo MUNOZ – COO. En charge de la stratégie commerciale, du positionnement du produit et de l’animation du réseau de partenaires commerciaux et technologiques (OEM).
  • Métier/DevOps dirigé par Mike UZAN – CTO. Développe la partie graphique et les tableaux de bords et permet, grâce aux réseaux d’intervenants de garder l’application connectée au terrain, au plus proche des besoins des clients.

En quoi votre solution se démarque-t-elle aujourd’hui de celles de vos concurrents et quelles plus-values apporte-t-elle ?

noham_cloudLe principal différentiateur c’est la technologie, et ça change tout ! Notre technologie s’appuie sur les standards d’aujourd’hui offerts par le Cloud, cela permet une grande rapidité et une très grande souplesse d’utilisation. Notre modèle de pricing est à la demande, c’est du SaaS utilisable à la demande.

Le tout ne s’installe pas, mais se consomme (Webstart, SaaS, WebServices). La technologie que nous proposons est 100% ouverte, n’importe quel client/partenaire peut développer sa propre application.

Nous offrons notre expérience terrain des 15 dernières années au travers de tableaux de bord métiers prédéfinis.

Quel est le modèle de souscription, d’abonnement de San Sentinel ?

Nous avons souhaité être également en rupture avec les modèles financiers proposés et apporter à nos clients de l’agilité et de la simplicité. Nos prestations sont proposées sous forme de service et payées (OPEX) en fonction de la fréquence d’utilisation (Pay as you use).

  • Abonnement à un service de 12, 24 ou 36 mois;
  • Prix des prestations proposées par unité en fonction du nombre de baies, switches ou vCenter;
  • Le prix de l’unité diffère en fonction de la classe de baie à analyser (T1 = High End, T2 = Mid Range, T3 Entry Level);

Quels sont vos compétiteurs ?

Le marché que nous adressons avec Sentinel Navigator est celui du SRM ou la plupart des acteurs sont les fabricants de stockage eux même. Les offres proposées sont pour beaucoup des « Suites », assemblage de vieux logiciels et de rachats récents…

Ce qui est identifiable par le nombre de semaines ou de mois nécessaires à produire le premier rapport et le niveau d’expertise nécessaire à l’exploitation.

Principalement, nous rencontrons la plus forte réticence auprès des administrateurs de stockage qui ont décidé de ne pas implémenter de SRM (car onéreux, complexes et sans ROI) pour développer leur propres outils maison. La crainte de perdre leur emploi ou leurs responsabilités, les poussent à continuer à fournir des informations « défraichies » et fausses, qui, dans la plupart des cas, ne peuvent pas être utilisés pour prendre des décisions à court terme.

Enfin, des sociétés indépendantes telles que Aptare ou Solarwinds proposent des SRM plus modernes en complément de leur activité principale et qui malheureusement ne peuvent pas passer à des technologies modernes du fait de leur base installée.

En conclusion, ne pas intégrer Sentinel Navigator dans sa réflexion lorsque l’on souhaite anticiper des actions avant la crise, éviter les risques d’arrêt qui impacteraient le business de l’entreprise ou faire du Capacity Planning et de refacturation avec d’autres solutions existantes couterait 10 fois plus cher pour un service identique.

Quel est votre canal de distribution ?

livraisonPrincipalement indirect, nous n’avons pas pour vocation à vendre en direct aux clients finaux sauf cas exceptionnel.

Nous nous focalisons sur notre travail d’éditeur qui consiste à former et assister nos revendeurs afin de bien qualifier, déployer et maintenir nos solutions.

 Comment enrichissez-vous votre offre en terme de fonctionnalité ?

  • Par l’évolution de la technologie :

Evolution permanente du support des nouvelles technologies (Dell / Pure Storage / IBM…)fonctionnalites

  • Par l’évolution de notre SRM :

Ajout permanent de nouvelles fonctionnalités, nouveaux rapports. Cette application évolue au gré des utilisateurs qui font des demandes de fonctionnalités.

  • Par l’ajout de nouveaux outils au portfolio, toujours dans le même état d’esprit (aucune installation & CLOUD) :  – Perf Sentinel for VMAX : développé en 2013, cet outil permet d’offrir des tableaux de bord temps réel sur les performances des baies High-End EMC. – Perf Sentinel for BROCADE : développé en 2014, cet outil permet d’offrir des tableaux de bord temps réel sur les performances des switchs FC du constructeur BROCADE. A terme, les deux pôles Capacity et Performance seront fusionnés dans une seule et même application SaaS.

Vos principales références, qui sont-elles ? Quels bénéfices ont elles tirées de vos solutions ? 

sansentinelLa richesse de notre solution permet à chaque client de trouver des bénéfices propres à leurs attentes et adaptés à leur organisation.

Sentinel Navigator est utilisé en France, USA, UK, Asia et MEA pour analyser plus de 300 baies de stockage et des centaines de switches et vCenter.

Par Exemple sur le marché de la DISTRIBUTION, STIME l’utilise pour automatiser 100% des tâches d’administration répétitives, ce qui peut réduire de 30% à 50% les jours/homme nécessaires.

Les administrateurs réalisent des inventaires fiables en 3 heures au lieu de 3 semaines auparavant. Leur nombre a été augmenté, sans nouvelle ressource ni coût supplémentaire.

Ils diminuent les risques d’incidents en suivant l’évolution de «Thin Provisioning» ou l’utilisation des quotas alloués.

Les coûts et l’évolution du stockage sont sous contrôle en simplifiant la récupération de la volumétrie masquée ou en détectant en quelques secondes les serveurs qui utilisent le moins bien les capacités allouées par application ou métier.

Le retour sur investissement est immédiat en économisant environ 10% de la volumétrie totale et évitant le recrutement d’un nouvel expert pour l’administration du stockage.

Les rapports sont fournis en temps réel et fiables à la direction, avec des informations « fraiches » permettant de prendre les décisions au bon moment.

Dans la FINANCE, nos clients l’utilise de manière journalière pour permettre aux administrateurs de suivre l’évolution de leur infrastructure et d’anticiper ainsi les risques pouvant impacter les applications stratégiques.

Dans les TELCOS, Sentinel Navigator est utilisé comme un référentiel commun aux différentes équipes. Les informations sont partagées et les prises de décisions accélérées, en évitant la perte de temps.

Dans l’ENERGIE, il répond à des besoins de consolidation des infrastructures réparties sur plus de 60 sites et de « reporting » mensuel. Difficile à réaliser avec des SRM du marché…

Vous développez-vous le marché international et quelles sont vos perspectives de croissance ?

Sentinel Navigator couvre aujourd’hui environ 80% des baies de stockage du marché, telles que EMC, HDS, Netapp, IBM et HP. En complément, nous intégrons en 2015 les technologies « Flash » particulièrement par la mise à disposition au premier trimestre de Pure Storage. Ce marché représente environ 1M de baies installées par an dans le monde et principalement aux Etats-Unis. Pour assurer notre assise et notre développement, worldnous envisageons l’ouverture d’un bureau sur la côte Ouest des Etats-Unis. La couverture sur l’Europe est aujourd’hui assurée par des représentations locales telles que Market Expert en Espagne ou LocalIT4You en Allemagne sur qui nous comptons pour atteindre nos objectifs de croissance.

Quelle stratégie de croissance globale envisagez-vous pour le futur ?  

Notre stratégie de croissance globale s’appuie notamment sur des contrats OEM avec les principaux constructeurs/éditeurs du marché.

Vous avez remporté tout récemment le Golden Cloud de L’innovation ISV, s’agit-il de la première marque de reconnaissance de votre concept par les professionnels du secteur ? Qu’envisagez-vous en matière d’innovation pour les prochaines années ? 

Le trophée du Golden Cloud remporté fut notre première marque de reconnaissance, c’estaward encouragent et très motivant de recevoir ce genre de prix de la part de la communauté Cloud, débordante de nouvelles technologies.

Sans révéler des secrets industriels, nous travaillons en ce moment sur un système de prédiction unifié s’appuyant sur le BigData/AdHoop afin de rendre encore plus intelligent l’optimisation des infrastructures de stockage et offrir plus de valeur ajoutée à nos clients dans un avenir proche.

Et sur le court terme, pour ce début d’année 2015, que peut-on souhaiter pour San Sentinel?

Les experts internationaux sont unanimes sur la nécessité pour les entreprises de gérer sur une base régulière l’évolution de leur infrastructure de stockage. La gestion de la croissance devient secondaire pour se focaliser sur la simplification des environnements multi-constructeurs grâce à une interface d’administration unique et la centralisation des informations en un seul point. Cela va totalement dans le sens de nos développements.

L’adoption de notre nouvelle version v4.x qui fait basculer notre solution de la technique au Métier en permettant de gérer les risques applicatifs et business de nos clients, reste notre principal souhait pour cette nouvelle année.

Pour en savoir plus sur San Sentinel:

facebook twitter youtube-red linkedin

Share This...Buffer this pageShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePin on PinterestShare on Facebook

Une réflexion sur “Interview de San Sentinel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *